Résonance, Dissolution, Complétude

Paroles de Cyrille Campo,  extraites de la video « Le son primordial » :

ResonanceLa paix commence avec moi-même ; j’en suis 100% responsable.

Car ce qui se produit à l’intérieur de moi se produit instantanément dans tous les esprits de l’humanité et se répercute dans tous les règnes du vivant. Donc je suis puissant et responsable dans ma capacité à transformer en moi-même tout ce qui doit l’être.

Nous sommes puissants.  Ce qui advient de l’humanité dépend du choix que nous faisons, d’instant en instant.

Les prophéties Hopi disent :  « La grande rivière va couler, puissamment. Ceux qui resteront accrochés à la rive souffriront terriblement. Une seule chose a faire : lâcher la rive, se placer au milieu de la rivière et garder la tête hors de l’eau.  Car si nous ne savons pas où va la grande rivière, elle, connaît sa destination.  Le temps du loup solitaire est terminé. Rien n’est à prendre de manière personnelle. C’est un temps de célébration, où tout ce que nous faisons doit devenir sacré.  Ce pourrait être une bonne période. »  […]

Quant à la mission de vie que nous cherchons, la seule mission pour chacun est de libérer les mémoires. Les mémoires, ce sont les croyances qui habitent l’inconscient collectif de l’humanité et que je partage avec autrui.

Toute chose que je vois, qui se trouve dans mon champ de conscience, j’en suis responsable.  Responsable, non parce que je l’ai créée, mais par la qualité du regard que je pose dessus. En posant un regard d’amour, un changement vibratoire se produit et je peux me libérer de cette mémoire.

La seule mission qui nous incombe est de libérer les mémoires, pour retrouver l’état naturel de l’être, complet, relié à sa dimension sublime.  L’état divin de l’être est une expression de la Source.  Et pour faire vibrer cette dimension dans ma vie,  l’alchimie se réalise en moi-même.

Alors tout est simple.  Car tout est joie dans l’univers.

Catégories : Non classé

Les commentaires sont clos.