Pour l’imm.unité

Santé Le Jardin Intérieur NantesLes dommages engendrés par le Coronavirus et l’état actuel de pandémie requièrent notre vigilance et notre solidarité sanitaires.

Cependant n’y ajoutons pas une peur démesurée et appuyons notre attitude sur certaines bases simples.

Dans la majorité des cas le Coronavirus traverse l’organisme comme bien d’autres virus, générant au plus une infection hivernale commune.  C’est lorsque le système immunitaire est affaibli, que le virus prolifère et le déborde, mettant alors en danger l’intégrité de l’organisme.

Pour nous protéger,  nous pouvons donc agir à 2 niveaux :

  • Minimiser les occasions de contact avec le virus
  • Renforcer notre système immunitaire

Le premier point fait l’objet de recommandations largement relayées par les médias.

C’est le second point que je souhaite aborder, c’est à dire le soin qu’il nous revient d’apporter à notre organisme, profondément et intégralement.  Cultiver un organisme résilient, sur tous les plans, c’est faire sa part de colibri localement, dans une situation sanitaire collective.

L’efficacité du système immunitaire repose sur l’adaptation de ses réponses aux évènements extérieurs. Le stress est utile comme un signal d’alarme ponctuel, pour déclencher rapidement les défenses de l’organisme.

Cependant un état de stress qui perdure,  épuise l’organisme (les burn-out en témoignent), dont le système immunitaire.  Il nous appartient d’endiguer le stress dans notre quotidien, pour qu’il ne devienne pas un facteur délétère.

Voici quelques éléments pour cultiver au quotidien un organisme résilient :

  • alterner activité et repos
  • maintenir une activité physique non épuisante, idéalement en extérieur, sur la terre (non bitumée) et auprès d’arbres
  • prendre soin du sommeil avec une transition calme et sans écran
  • se nourrir de végétaux frais, qui fournissent minéraux et vitamines
  • limiter les excitants : alcool, tabac, café, thé et sucre
  • s’exposer raisonnablement au soleil
  • Spécifiquement pour les systèmes immunitaire et ORL :
  • – consommer des épices (gingembre, cannelle, clous de girofle, curcuma, poivre noir)
  • – consommer de l’ail et des oignons cru
  • – consommer du citron : jus et zeste bio
  • limiter la prise de produits laitiers, qui génèrent du mucus et favorisent les infections ORL
  • nettoyer quotidiennement les sinus avec un brumisateur ou un jet de sérum physiologique
  • exfolier la peau 2 fois par semaine : second système respiratoire, lié aux poumons en médecine chinoise
  • – utiliser des huiles essentielles immunostimulantes, par exemple : Ravintsara, Saro, Eucalyptus Radiata, Citron, Pamplemousse, Pin Sylvestre…  Elles peuvent être diffusées dans l’atmosphère, ou respirées sur un mouchoir, ou appliquées sur la peau après dilution dans un peu d’huile végétale : vérifiez l’utilisation appropriée pour chaque huile essentielle.
  • – Soutenir l’organisme globalement et dans son immunité, avec des oligo-éléments comme le zinc et le cuivre, ainsi qu’avec des vitamines comme les D3 et C.

Délaissons la peur, braquée vers l’extérieur.  Renforçons le pouvoir intérieur, par un soin avisé.

Avec coeur et solidarité.

 

Catégories : Santé

Les commentaires sont clos.